Rechercher

Noël source d’inspiration

Dans les temps anciens, Noël était avant tout une cérémonie religieuse, une fête qui reliait par la croyance de la naissance de Jésus. Elle reliait donc autour d’une fête où la famille en était le symbole.

La chaleur du foyer, la joie de la naissance, la symbolique de la tradition.

Maintenant où en sommes nous. Cette fête est avant tout la fête du consumérisme, celle de la consommation à outrance, du tout et du n’importe quoi, du moment qu’on achète, que l’on consomme, que l’on fasse tourner la machine « économie ».

En ces périodes de confinement, le premier sujet a été de lancer des campagnes avec des moyens pour acheter local, pour soutenir la subsistance des petits commerces. C’est une très belle initiative qui a, pour le moins, l’honneur de ne pas grossir les multinationale déjà obèses.


La vraie question, qui elle est fondamentale, se pose. Est ce que la nouvelle religion, ce qui nous relie est la consommation de biens matériels.

Il y a la tendance à penser que, oui c’est ce qui nous relie, nous amalgame, tant bien que mal pour continuer à vivre dans une société consumériste.


Ce qui nous relie serait donc le matérialisme. Comment se positionner devant cette constatation. Serait ce l’audace de se détourner de cette tendance et d’en créer une autre.

Là, nous touchons à une dimension sociétale de la plus grande importance. Le rituel du don, il est nécessaire pour notre fonctionnement d’animal social, nécessaire pour notre épanouissement.


D’accord, seulement à ce stade une autre question se pose, n’y a-t-il que les biens matériels à offrir en don.

N’y a-t-il pas de cadeau, non pas matériel mais plutôt spirituel, à offrir à nos proches. Par exemple, à nos petits enfants, que pouvons nous offrir, d’être avec eux dans le moment présent, à leur écoute, avec le sourire et l’amour dans les yeux.

On peut également leur faire un dessin, quoique savoir dessiner n’est pas la panacée de tous, ou bien encore tricoter des bonnets, là aussi, savoir tricoté n’est pas le lot de tout un chacun, à contrario, leur offrir du temps, quand bien même c’est en vidéo conf, ça c’est déjà plus abordable.


Pour faire simple, la tradition de Noël, c’est la fête de l’Amour qui nous relie nous êtres humains, alors peu importe la distance, le pas ou le peu de cadeau matériels, l’important est de suivre le chemin de la sagesse, qui nous invite à revenir à l’essentiel que nous n’avions plus, vu que nous fixions notre attention sur le superflu.


M.B


0 vue