Monnaie ou Troc ?

Mis à jour : avr. 26

De l’échange argent à l’échange troc, quel que soit le choix, il y a toujours une notion quantitative et qualitative. À ce point crucial, il y a une notion fondamentale qui est l’équité.

D’après la définition du Littré, c’est la disposition de faire à chacun part égale, à reconnaître impartialement le droit de chacun. C’est en quelque sorte la justice naturelle, par opposition à la justice légale, indépendamment de toute loi ou convention.


Donc quel que soit le choix, la même notion apparaît, une notion d’humanisme qui met les valeurs humaines au-dessus des autres valeurs. Comment faire, pour faire à chacun part égale sans une valeur quantitative et qualitative de référence, comment reconnaître le droit de chacun, comment opérer de manière naturelle sans faire intervenir des lois et des conventions.

Autant de questions à se poser qui n’auront de réponses que par des situations qui mèneront à la nécessité d’y trouver des solutions.




Le propos de cette réflexion est axé sur l’équité qui n’est pas l’égalité. L’équité appelle à la justice humaine en âme et conscience, dans l’acceptation et la reconnaissance de l’autre dans toutes ses particularités indépendamment des structures sociétales administratives.


C’est donc un accord tacite où se mélange la communication et le respect.

Reconnaître l’autre c’est se reconnaître soi-même, être équitable ça se découvre, ça s’apprend et ça s’applique.


M.B


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout